Audit énergétique, bientôt obligatoire pour les passoires énergétiques

    • Quand établir un audit énergétique ?
L’audit énergétique sera prochainement obligatoire pour la vente des logements en monopropriété dotés de la classe F ou G du DPE (1er septembre 2022), puis progressivement pour les biens en E et D (2025 et 2034, respectivement). Un auditeur est alors chargé d’établir un état des lieux du bâti, en analysant les équipements, les pathologies du bâti, les modes constructifs… Il devra contenir, entre autres, un état des déperditions thermiques, des conditions d’aération et de ventilation, et des parcours de travaux. 
Pour les biens très énergivores, le premier parcours de travaux permettra de sortir le bien du statut de passoire énergétique, et le second, d’atteindre la classe B. Les aides financières existantes, l’estimation du coût des travaux, l’impact des travaux sur les émissions en CO2, sur la consommation énergétique ou encore les économies d’énergie réalisées devront apparaitre dans l’audit énergétique.
L’audit énergétique devra être transmis, comme les diagnostics immobiliers « classiques », à l’acquéreur. Il viendra compléter le dossier de diagnostic technique.

Diagnostic immobilier proche de Lyon