L'Etat des Nuisances Sonores Aériennes est devenu obligatoire depuis le 1er juin, pensez à le faire réaliser avec vos diagnostics !

Une nouvelle certification pour les habitats : le label Bepos-Effinergie 2013 - 22/04/2013

    Dans la longue série des labels proposés pour l’habitat, une nouvelle certification vient d’être dévoilée par le collectif Effinergie lors du salon immobilier de Lyon, en février 2013 : le label Bepos-Effinergie 2013. Ce dernier se présente en complément des autres solutions disponibles, notamment du label Effinergie +. Cette certification vise la prochaine réglementation thermique 2020, orientée vers les bâtiments à énergie positive. Ainsi, pour obtenir le nouveau label, les logements devront à la fois présenter une faible consommation et produire de l’énergie. Il s’agit également, au travers de cette certification, de promouvoir ce nouveau type de bâtiment en France.

    L’Ademe a dénombré à ce jour quelque 180 immeubles à énergie positive. Le manque de référent actuel ne permet cependant pas d’établir avec précision leurs performances réelles.

Les démarches pour l’obtention du label Bepos

    Dès à présent, l’ensemble des immeubles producteurs d’énergie peut prétendre au nouveau label Bepos-Effinergie, même s’ils ne disposent pas d’une totale indépendance concernant la production énergétique, comme le souligne Jean-Jack Queyranne, président de l’organisme Effinergie. Le label devrait par la suite évoluer afin de s’adapter aux nouveaux critères et réglementation thermique à venir. À terme, il sera notamment demandé un bilan du niveau d’énergie grise utilisée dans les matériaux lors de la construction. Celui-ci sera à accompagner d’un estimatif des consommations d’énergies non renouvelables auquel sera retirée la quantité d’énergie produite par le bâtiment lui-même.

    Selon l’association, il sera également admis un écart à l’énergie positive au cours de la période de transition, dans une limite tenant compte de la consommation de référence inscrite dans le label Effinergie + et des consommations dans l’habitat, non comptabilisées dans la réglementation thermique. Les premières labellisations sont programmées dès cette année précise Sébastien Delmas, chargé de mission pour Effinergie.


« Retour aux actualités

Diagnostic immobilier proche de Lyon